Le Swing

Swing (musique)


«  - Monsieur Armstrong, qu'est-ce que le swing ?
- Madame, si vous avez à le demander, vous ne le saurez jamais ! »
    — Propos attribués à Louis Armstrong


Par définition, swinguer, c'est balancer. Le Swing n'est donc pas une musique (pour cela voir l'article sur le courant musical swing), mais un terme général qui exprime la manière d'interpréter le Jazz, c’est-à-dire lorsqu'il est joué en faisant balancer le rythme.

D'un point de vue technique, il consiste à substituer systématiquement à toute formule rythmique binaire une formule ternaire « balancée » (Anglais : shuffle, formule rythmique également appliquée dans le blues). Ainsi une succession de deux croches sera substituée par la première et la troisième croche d'un triolet. Cependant, cette explication est une simplification ; en effet, d'après le chercheur Anders Friberg, le taux de modification du rapport entre deux croches (ou swing ratio) varie selon le tempo : si le rapport est bien comparable à celui d'un triolet autour d'un tempo de 200 noires par minute, il devient de plus en plus binaire à un tempo plus élevé. De même, lorsque le tempo est plus bas, le rapport ressemble davantage à celui d'une croche pointée suivie d'une double croche.

Entre 1915 et le début des années cinquante le Swing était plus souvent qualifié de Fox-Trot (trot de renard). Sa première apparition remonterait à 1907, dans le titre d'une composition de Jelly Roll Morton : Georgia Swing.

Avoir le swing/swinguer

Longtemps cette notion un peu abstraite était associée au Jazz, lorsque l'exécution musicale atteignait une sorte de "moment de grâce", une période où la musique décolle, en partie expliquée par les musicologues, souvent de formation classique, par l'effet d'une transe dont les musiciens se trouvaient en proie . Cette notion se retrouve dans de nombreux autres styles de musique que le jazz sous des noms différents : le duende en flamenco, le tarab en musique arabe, le groove dans le funk ou soul etc.

Il est bien évident que la pédagogie et la codification de cette musique de Jazz ont démystifié depuis longtemps ce mystère de la chose inexpliquée. Le Swing se ressent comme toute autre forme artistique, il se travaille par l'écoute et la pratique.

Artistes incontournables Swing


Coleman Hawkins

Bunny Berigan

Duke Ellington

Sarah Vaughan

Benny Carter

Django Reinhardt

Ella Fitzgerald

Count Basie

Art Tatum

Principaux   -  
Secondaires   -  
Influencés par
Glenn Miller
Tommy Dorsey
Slam Stewart
Dizzy Gillespie
Roy Eldridge
Woody Herman
Nat King Cole
Jimmie Lunceford
Artie Shaw
Oscar Peterson
Fletcher Henderson
Lester Young
Fats Waller
Mel Tormé
Sammy Davis Jr.
Tiny Bradshaw
Anita O'Day
Stéphane Grappelli
Benny Goodman
Lionel Hampton
Benny Morton
Quintette du Hot Club de France
Budd Johnson
Hal McIntyre
Hilton Jefferson
Barney Kessel
Sy Oliver
Georgia Gibbs
Ray Nance

Importance historique
En tant qu’inventeur du gramophone et du disque, Emile Berliner est à l’origine de trois grandes compagnies de disques internationales, dont Victor, RCA Victor, EMI et HMV. Natif de l’Allemagne, il débarque à Montréal en 1900 et installe son usine à St-Henri sept ans plus tard.
Le Musée des Ondes Émile-Berliner présentera son projet d’agrandissement intitulé Berliner, cité des ondes le 27 mars prochain dans le cadre de son événement-bénéfice Swing swing swing.
Une présentation spéciale sera faite dans les murs mêmes du musée, suivi d’un encan d'appareils radiophoniques anciens. Ce sera une soirée tout en musique, qui plongera les convives dans l'époque des années 1935 À 1945.

Les participants pourront également visiter la dernière exposition du Musée, Montréal, berceau de l’industrie du disque, et écouter l’orchestre qui se produira au Studio Victor.

Le coût d'entrée est de 100$ par personne, question de lever un maximum de fonds. Chaque billet vendu comprend les boissons et els reçus d’impôts.
Voilà des idées valable............à suivre!
À l’aube du nouveau millénaire, en 1995, le musée ouvrait ses portes pour présenter sa première exposition. Il enrichit depuis sa collection année après année. Son expansion aura pour but de protéger le patrimoine culturel, industriel et scientifique de l’édifice l'abritant.

Le Musée des ondes Emile Berliner est situé au 1050, rue Lacasse, local C-220 dans le quartier St-Henri à Montréal. (M.H.)

Pour infirmations: 514-932-9663

info@berliner.montreal.museum

www.berliner.montreal.museum

Un grand classic du jazz et swing au cinéma, BO de ce film 1959